headerphoto

Reykjavik, Prezi, conception Agile

Jeudi prochain, destination: Reykjavik! Le choix du coeur, ayant beaucoup apprécié l'Islande lors de vacances passées là-bas il y a deux ans, et promis d'y revenir; mais également un coup de pouce à une communauté Agile très dynamique.

J'avais bien apprécié l'atelier sur la pensée visuelle proposé par Benoit Gantaume (Agilidée, partenaire de l'Institut) lors de l'étape Nancéenne de l'Agile Tour et je m'étais promis de mettre en oeuvre les outils présentés à l'occasion d'un exposé pour une conférence.

La session avec laquelle je "tourne" actuellement, "Quarante ans de crise, dix ans d'agilité, et après" est largement constituée des sujets que j'ai traité récemment sur ce blog, qui proviennent eux-mêmes des réflexions qui ont motivé le lancement de l'Institut; elle n'est pas vraiment pertinente pour mes amis Islandais (et une précédente expérience m'a appris que le caractère Nordique peut être impatient avec ce qui ne lui semble pas pertinent: c'est mon unique et cuisant souvenir d'un exposé où une bonne partie de la salle a "voté avec ses pieds").

J'avais donc proposé un sujet sur les pratiques Agiles liées à la conception. Je souhaitais apporter une perspective un peu différente sur ce sujet: que nous a appris le mouvement Agile sur la conception, quelles pratiques sont utiles dans ce domaine et pourquoi, comment la prise en compte du non-technique et du "facteur humain" en Agile éclaire-t-elle notre compréhension de cette activité, vers quels sujets scientifiques nous pousse-t-elle à nous intéresser?

Depuis quelque temps je voulais aussi sortir de l'ornière "PowerPoint" (en l'occurrence Keynote puisque je suis un "Apple fanboy", mais c'est du pareil au même) mais je ne me sens pas encore à l'aise, lorsque j'aborde des sujets un peu théoriques, avec un exposé sans aucun support visuel. D'expérience, mon auditoire est composé de personnes ayant des préférences cognitives diverses: certains sont plutôt visuels, d'autres plutôt auditifs, d'autres kinesthétiques. Je cherche à présenter le même contenu sous plusieurs formes pour m'assurer que le maximum de personnes en retirent l'essentiel.

J'avais entendu parler de Prezi (et vu une présentation de Jonathan Perret utilisant cet outil à Agile France 2010), j'ai saisi l'occasion pour expérimenter.

Mon retour, façon Perfection Game: j'attribue largement 6/10, Prezi tient ses promesses de dépasser le carcan suranné du "slideware" directement hérité du projecteur de diapos (que mes parents avaient rangé dans un placard pour ne jamais le ressortir alors que j'avais, disons, 8 ou 10 ans). A la place, et après un démarrage très déroutant, on goûte un vrai sentiment de liberté devant le canevas sans limite et la possibilité de zoomer en avant, en arrière à l'infini (presque, j'ai réussi à me faire taper sur les doigts parce que ma présentation commençait à faire concurrence à "powers of ten" en termes de niveaux parcourus). On se sent vraiment incité à penser visuellement, à organiser spatialement des idées jetées pèle-mèle, à les hiérarchiser par la taille. Je me suis même pris à créer des jeux de mots visuels, alors que c'est tout sauf mon langage de prédilection!

Pour avoir 10/10 il faudrait corriger quelques défauts d'ergonomie, mineurs et pas bloquants mais très, très frustrants par moments; il faudrait pouvoir copier-coller plus facilement entre présentations (à mon avis Prezi a loupé une grosse occasion d'exploiter la dimension "sociale" de leur outil, en encourageant les auteurs à se piquer des éléments réutilisables); il faudrait un peu plus de liberté dans le choix des polices et des couleurs de fond.

Mon premier Prezi est en ligne (c'est la règle du jeu, la gratuité de l'outil est au prix du partage, je trouve ça très bien mais encore une fois on peut regretter que ça ne soit pas mieux exploité), si vous avez envie de jeter un coup d'oeil, vos retours seront les bienvenus.

1 commentaires:

Jonathan Perret a dit…

Super ! Un autre inconvénient pour nous autres "fanboys", l'impossibilité de consulter les présentations sur iPhone.
Et pour rendre à Cesar... : c'est Christophe Thibaut qui m'a présenté Prezi, utilisé avec succès pour sa session dans la même conférence.

Publier un commentaire