headerphoto

Naissance d'une communauté: Enseigner Agile


Le 9 novembre s'est réuni une nouvelle communauté thématique à l'initiative de l'Institut Agile: elle se composait d'enseignants en activité et d'intervenants issus de l'industrie. (Plusieurs d'entre nous ont d'ailleurs eu des parcours mixtes: ex-enseignants devenus ingénieurs ou chefs de projet, ex-ingénieurs devenus enseignants, par exemple.) Une dizaine de personnes étaient présentes.



Après un tour de table permettant à chacun de faire connaissance, nous avons planché sur un "énoncé de mission" pour clarifier les activités futures de ce groupe. En fin de journée, nous avons ouvert les débats à la communauté Agile et terminé à plusieurs dizaines autour d'un apéritif.

Missions du groupe

  • Quel est son objectif et qui sont ses "clients"? Notre groupe travaille pour que les étudiants qui suivent des cursus en informatique puissent s'intégrer efficacement dans une équipe agile à leur arrivée sur le marché de l'emploi: nous voulons que leur formation soit une occasion de plaisir, d'apprentissage et qu'elle leur apporte des compétences utiles.

  • Comment? Nous pensons que l'essentiel est de transmettre "l'esprit Agile". A cette fin nous voulons animer un réseau qui recense de bonnes pratiques, de nouvelles techniques d'enseignement et des outils pour former à l'approche Agile les développeurs et les autres intervenants d'un projet.

  • Jusqu'où souhaitons-nous aller? Pour une partie du groupe, faire évoluer l'enseignement exige de rendre visible l'importance de cet "esprit Agile", de l'argumenter auprès des instances de décision dans l'enseignement, jusqu'à l'échelon national: en somme de se livrer à du lobbying auprès des pouvoirs publics

  • Plusieurs pensent également qu'il est important de faire émerger un enseignement spécifiquement Agile, au sein des formations en génie logiciel ou en parallèle à ces dernières; et également de militer pour une mise à jour des programmes d'enseignement, par exemple en favorisant l'intégration de pratiques innovantes venues de l'industrie ou de la recherche.


Work in progress

Cet énoncé de mission n'est pas définitif, et notamment sur la question "jusqu'où aller" a donné lieu à de longs débats non encore tranchés, certains argumentant en faveur d'un périmètre plus restreint pour ne pas se disperser, d'autres encourageant le groupe à faire preuve d'ambition.

Le titre du site associé joue quelque peu sur cette ambiguïté: "enseigner Agile" ce peut être deux choses, enseigner le sujet Agile mais aussi enseigner de façon Agile (et pourquoi pas d'autres sujets).

Activités

Quoi qu'il en soit, il émerge de cette discussion au moins trois idées concrètes d'activités:

  • une "place de marché" pour réunir les demandes des enseignants et les propositions des agilistes volontaires pour intervenir en école ou université;
  • des outils pour favoriser le partage de bonnes pratiques d'enseignement; une liste de diffusion et un site collaboratif sont déjà en place
  • des actions (partant du simple retour d'expérience dans un premier temps, puis peut-être plus ambitieuses) pour "faire du bruit" autour de la question de l'enseignement de l'Agilité, pour gagner en visibilité


En parallèle, les discussions se poursuivront sur la liste de diffusion: rejoignez-nous si vous êtes concernés par le sujet!

Sujets futurs

Voici quelques-uns des sujets versés à notre "backlog", dont nous avons plus ou moins brièvement traité compte tenu du temps limité qui nous était imparti, mais qui alimenteront sans doute des discussions plus approfondies:

  • Communautés locales de praticiens et d'enseignants

Comment rapprocher, dans une même région, les enseignants et leurs étudiants d'une part, et les personnes qui s'identifient à la "communauté agile" d'autre part? Nous avons constaté des situations différentes, à l'occasion de l'événement national Agile Tour: dans de trop nombreux cas ces conférences se tiennent dans une université ou une école... mais aucun enseignant de l'établissement n'assiste à la conférence!

  • Stages

Pour un étudiant, le stage en entreprise est souvent un coup de poker: il peut s'avérer une excellente occasion de mettre en pratique sur le terrain des notions Agiles abordées dans un cours, interactif ou théorique. Même sans aborder la question du stagiaire considéré seulement comme "main d'oeuvre bon marché", le stage peut aussi être une perte de temps, par exemple si le stagiaire n'a ni l'occasion d'apprendre de ce travail... ni d'être un agent du changement vis-à-vis de son employeur, en lui apportant des idées fraîches.

  • Techniques de base

Faut-il apprendre comment se servir d'un gestionnaire de sources? Si on ne le fait pas, peut-on prétendre qu'on forme des étudiants à contribuer efficacement à des projets dans l'industrie? Des questions de ce type sont souvent revenues, à propos de la gestion de versions qui cristallise certains débats mais aussi au sujet des "design patterns" (patrons de conception) ou des techniques de déboguage.

A l'intersection de ces deux sujets, les stages étudiants et les outils qui composent "l'établi" du professionnel du logiciel, se dessine aussi la question de savoir comment sensibiliser les étudiants aux réalités du monde de l'entreprise et des projets: on rejoint fortement l'énoncé de mission du groupe.

  • Jeux, recherche, autres sujets

La prédilection de la communauté Agile pour les jeux et simulations, qu'il s'agisse de jeux de rôle, "serious games", jeux d'innovation, ateliers expérientiels etc. a bien entendu été soulevée; elle occupera sans doute une part importante des débats, mais n'a pas été traitée en profondeur.

A plusieurs reprises également a été abordée la question de la recherche: la dualité enseignant-chercheur, un pilier du système français, nous y poussait fortement. Cependant cette question a été délibérément poussée de côté, puisque le thème de la journée était l'enseignement.

Nous avons aussi abordé, sans les détailler, des questions comme l'enseignement de l'informatique en seconde au collège, le risque posé par le développement offshore, ou le statut à long terme du sujet Agile (peut-on enfin cesser de parler de "mode" ou de "feu de paille").

Enfin nous avons parlé d'une liaison avec le réseau ALE, qui se fera dans un premier temps via le site aleuniversity.org.


Comment nous aider?




  1. En parlant autour de vous de cette initiative! Sur votre blog, sur Twitter, à vos collègues pendant le déjeûner...
  2. En participant!



1 commentaires:

Christophe a dit…

Bonjour,

Merci à toi Laurent et tous ceux qui sont à l'origine de cette initiative. C'est toujours motivant de voir d'autres personnes aller dans la même direction que soi.

Je finis par une gentille coquille dans le premier paragraphe de la partie 'Mission du group' de cet article qui me donner l'occasion d'un feedback :
"Quel et son objectif" au lieu de "Quel est son objectif".

A bientôt

Publier un commentaire