headerphoto

Cinq défis pour la communauté Agile

Le billet précédent positionnait Agile comme le concurrent, initialement peu crédible, du "produit dominant" qu'est le Génie Logiciel. Mais nous l'avons vu, le challenger augmente progressivement ses parts de marché en diversifiant sa cible, et ce faisant il rattrape peu à peu son retard y compris sur les critères qui assurent au produit dominant sa position de force.

Pour autant, en matière d'innovation la victoire n'est jamais acquise d'avance. Bien des avancées prometteuses ont échoué, pour des raisons qui n'ont pas forcément à voir avec la qualité des technologies sous-jacentes, mais faute d'avoir habilement négocié cette montée en puissance.

Premier défi: enterrer la certification

Ainsi l'obession persistante de la communauté pour le sujet de la certification continue-t-elle de mener bataille sur un terrain, le contrôle des qualifications, où elle représente précisément ce qu'il ne faut pas faire, une concurrence frontale au modèle dominant. Le mouvement Agile doit trouver des solutions à cette question lancinante, mais des solutions qui soient compatibles avec sa propre philosophie.

Deuxième défi: proposer un modèle contractuel propre

De même, il faut répondre enfin à une autre question lancinante, celle du modèle contractuel. Nous continuons à dire que le contrat forfaitaire est un frein à l'adoption des pratiques Agiles en France, mais quelle solution proposons-nous?

Troisième défi: le choc des photos plutôt que le poids des mots

La prolifération de jargon rend difficile la conversation au-delà du cercle des initiés; la communication sur les pratiques Agile est brouillonne et trop centrée sur les étiquettes: Scrum vs Kanban vs Lean vs XP. J'applaudis ceux qui présentent la réalité du terrain, les éléments concrets et visibles qui au sein d'une équipe permettent d'identifier les pratiques Agiles et les bénéfices qu'elles apportent.

Quatrième défi: des chiffres!

A ce sujet, il est regrettable que l'une des critiques les plus courantes du mouvement Agile soit désormais la suivante: "Depuis 10 ans, il n'y a toujours pas de chiffres probants". La communauté Agile a désormais suffisamment d'ampleur pour être en principe capable de fournir ces chiffres.

Certes, il y a dix ans, la demande "montrez-nous vos statistiques" pouvait à raison être rejetée comme un discours de délégitimation, une façon de remettre à leur place ces "hippies du logiciel". Mais nous ne sommes plus en 2001, nous sommes en 2010; les éléments empiriques sont nécessaires, non seulement pour étayer ce que nous avançons, mais aussi pour faire le tri entre celles des pratiques qu'il faut conserver et celles qu'il faut modifier ou éliminer de notre discours. Non seulement nécessaires, mais disponibles, pour peu que nous nous donnions la peine d'aller les chercher.

Cinquième défi: le gouffre recherche-industrie

Dans cette logique, il est critique que la communauté Agile se rapproche de la communauté de la recherche et de l'enseignement. Pour l'instant, rares sont les chercheurs qui s'intéressent à l'Agilité, tout simplement parce que les travaux dans ce domaine ne trouveraient pas à être publiés. Ceci pourrait être réparé en entamant une démarche explicite pour faire de ce sujet une discipline soeur, voire concurrente, du Génie Logiciel. Après tout, cette dernière a pu persister pendant 40 ans sans solutionner les difficultés qui ont motivé sa création... il est temps qu'elle subisse la concurrence.

Cette liste n'est sans doute pas exhaustive mais suffirait probablement à tracer une feuille de route pour les approches Agiles au cours des 10 ans à venir.

2 commentaires:

pierrefauvel a dit…

Je ne sais pas si l'Agile est à opposer au Genie Logiciel. Il est à opposer à certaines pratiques classiques du génie logiciel, comme le développement en cascade. Mais il ne faudrait pas jeter le bébé génie logiciel avec l'eau du bain.

Institut Agile a dit…

Dans ce cas la question est, quand on retire du GL toutes les pratiques qui ne marchent pas, que reste-t-il? D'accord pour garder ça, et l'incorporer dans une discipline enfin efficace.

A mon sens il va quand même falloir rénover beaucoup de chose, ce n'est pas juste une question du cycle en V. Mais évidemment je vais argumenter plus en détail :)

Enregistrer un commentaire