headerphoto

Le contrat, la piscine et le reste

Vacances scolaires obligent, un billet un peu plus relax, même si le sujet est sérieux...

Je parlais précédemment de la question incontournable du "contrat agile". Claude, dans un billet qui appelle par ailleurs d'autres réponses, me rappelle qu'il existe déjà quelques propositions et pistes. Tout à fait d'accord. Reste que pour avoir une réponse crédible à apporter, il faut à mon sens plus d'audace, plus d'expérimentation, avant de pouvoir commencer à converger vers un modèle que nous serions prêts à recommander plus largement.

Dans cet esprit je vous recommande de jeter un oeil sur La Piscine, la dernière idée ébouriffante de mes amis de ut7 (le nouveau nom de la branche Parisienne de Pyxis). Une sorte de développement à la carte croisé avec de la formation; l'équipe d'ut7 vous accueille pour binômer avec eux sur votre produit, et vous repartez avec des user stories implémentées.

Ce que j'apprécie dans cette initiative c'est le côté "cash", au sens propre du terme: le prix de la prestation est affiché (3000€ H.T. la user story), il n'y a pas de chichis ou de secret. C'est très rafraîchissant comparé à la culture des SSII où votre projet fait généralement l'objet d'une interminable phase d'approche et de négotiations. A la question "combien ça va me coûter" on vous répond par une autre question, du genre "dites-nous ce que vous voulez précisément" dont on sent parfois qu'elle cacherait bien un "ça dépend combien vous êtes prêt à dépenser".

Pour autant ce n'est pas de la régie: ce n'est pas indiqué clairement sur la page (et je n'ai pas pensé à poser la question directement à Manu), mais mon attente pour un tel contrat serait que si je ne suis pas satisfait de la user story développée pour mon produit, je garde mes sous.

Cela répond à l'idée que je me fais d'une innovation de rupture: ce n'est certainement pas pour tout le monde, ce n'est pas un produit qui fait une concurrence frontale à l'offre des SSII. Par contre il pourrait très bien plaire à des marchés de niche, par exemple les startups. En tant que créateur de startup, je trouverais très intéressant d'avoir accès à des développeurs prêts à travailler à la carte, pour un prix clairement affiché: cela évite d'engager des budgets importants (à l'échelle d'une startup) avec des perspectives de retour sur investissement souvent floues.

A voir maintenant quels seront les premiers retours de clients intéressés par cette proposition... A suivre!

2 commentaires:

Eric Lefevre-Ardant a dit…

Ca ressemble à ce que fait Pivotal Labs, qui se vantent d'avoir accompagner les équipes de Twitter.
http://gigaom.com/2010/10/07/inside-pivotal-labs-the-agile-force-behind-twitter-and-groupon/

pablopernot a dit…

Au moins on est sûr que les utilisateurs vont prioriser les stories avec le max de business value... ;)

Enregistrer un commentaire